FANDOM


Comic-1

La couverture de « Les Origines »

Les Origines est le premier comic consacré à la série Hero Corp. Il détaille les évènements de la « Grande guerre » qui a eu lieu en 1985. Le scénario est de Simon Astier et les dessins de Marco Failla.

Synopsis Modifier

Alors qu’Ethan Grant vire du mauvais côté et devient « The Lord », les manigances du maire de Montréal, Matthew Hoodwink et de Neil Mac Kormack pourraient bien avoir un impact très important sur les super-héros de la ville. Dans ce climat très instable naît un petit bébé, John, fils de deux super-héros. Son destin est en marche…

Résumé complet Modifier

12 octobre 1985. — Une équipe des forces spéciales constitué de plusieurs dizaines de voiture de police, de fourgons et de deux hélicoptères mène une opération et pénètrent dans la maison de Captain Québec. Celui-ci est endormi avec une fléchette tranquillisante, puis enchaîné et héliporté dans une prison de très haute sécurité au Sud de Montréal. Il est en effet accusé de racket, de violences, de corruption et de non-assistance à personne en danger ayant provoqué la mort.

Dans cette période troublée, un procès doit avoir lieu pour Captain Québec, mais parmi les super-héros, seul le professeur Terrence semble à même de rassembler les foules. L’ancien super-héros Ethan Grant a basculé du mauvais côté et a enlevé le sénateur Delaforêt depuis déjà 126 jours. Désormais, ses hommes prennent d’assaut la ville, et se rapprochent dangereusement du centre.

Afin d’enrayer cette avancée, certains super-héros sont appelés. Au cours d’une bagarre, Captain Ciment et son épouse, Jane, s’attaquent à un groupe de huit hommes. Après s’être transformée en panthère, Jane est toutefois projetée contre un mur, et John l’emmène à l’hôpital après en avoir fini avec les rebelles : elle est enceinte et le bébé arrive.

À l’hôtel de ville de Montréal, le maire Hoodwink est évidemment de mauvaise humeur quant à cette agitation. Les sondages sont mauvais depuis l’arrestation de Captain Québec et la préparation d’un de ses discours est plus que laborieuse. La conférence de presse est houleuse, et les journalistes lui parlent même de démission.

La nuit, dans la banlieue de Terrebonne, un homme à lunettes et médaillon élimine treize gardes au QG de Grant et pénètre là où le sénateur Delaforêt est détenu. Celui-ci tue le sénateur avec son médaillon puis s’attaque à Grant, lui donnant rendez-vous à minuit dans le parc à l’entrée de la fête foraine.

À l’hôpital, un infirmier annonce à John qu’il est le papa d’une petite fille : la nouvelle est partagée à Benedict, Cecil et Mique, Brasier, Klaus et son père, Jello, Acid Man et Mary. Une fois rentrés chez eux, John et Jane se demandent quels pouvoirs auront leur fille.

Au siège du Service canadien du renseignement de sécurité, le super-héros Neil Mac Kormack doit faire face aux généraux, qui lui expliquent que le peuple préfère l’armée aux « guignols en slobards ». Mac Kormack propose de mettre en place une organisation pour rassembler tous les super-héros afin de défendre la population.

Hypnos-the-lord

Hypnos donne ses pouvoirs à Ethan Grant

Ethan Grant est arrivé à la fête foraine. Il y retrouve l’homme au médaillon et un super-héros cagoulé capable de se téléporter. Les deux hommes l’amènent dans une grotte où se tient Hypnos sur un trône, puis fondent un médaillon. Hypnos applique sa main sur la tête d’Ethan et le médaillon lui est passé au cou : il pourra désormais contrôler tous ceux qu’il touchera.

Chez Hoodwink, Mégane et Jennifer laissent Matthew aller sur la terrasse pour parler affaires avec Mac Kormack. Il lui explique que la situation semble lui échapper, et Neil répète que la mise en place d’une organisation de super-héros pourrait être la clé pour résoudre la crise. Il laisse des pilules à Hoodwink, pour surmonter la pression.

Dans une ruelle près de chez elle, Jane est accostée par l’homme au médaillon, qui lui demande d’amener l’enfant, frère jumeau de sa fille, qu’elle a caché à son mari John.

Au procès de Captain Québec, les charges s’alourdissent : en plus des chefs d’accusation, il a vomi sur des policiers. Les analyses ont révélé qu’il se droguait à l’héroïne. Captain Québec restera donc en détention tant que le climat actuel ne se sera pas calmé. Dans la pièce, Doug manifeste son pouvoir la semaine précédant son premier procès.

Sous le nouveau nom de « The Lord », Ethan recrute quelques voyous, ainsi que des araignées géantes. Puis il se rend à l’hôtel de ville et prend le maire en otage.

Une foule importante de super-héros est rassemblée dans les gradins d’une patinoire de hockey. Le professeur Terrence laisse la parole à Neil Mac Kormack, qui annonce qu’Hypnos est de retour. Il explique qu’il aimerait rassembler toutes les forces, et nomme Captain Canada en tant que leader. Mais Théodore pressent qu’il y a une autre menace.

Captain Canada est dépêché à l’hôtel de ville pour négocier avec The Lord. Mais il tombe rapidement sous le contrôle du super-vilain quand Hoodwink, déjà sous son emprise, lui applique ses mains sur la tête. Une nuée d’araignée sort alors du bâtiment et s’abat sur les super-héros en cercle devant l’hôtel de ville. Hoodwink et Captain Canada sont arrêtés et mis sous les verrous. Il s’avère qu’ils sont drogués au même produit que Captain Québec. Le SCRS décide de donner la légitimité à Mac Kormack de commander ses troupes.

Le même soir, Jane quitte sa chambre conjugale et emmène son fils dans le plus grand secret jusqu’à Hypnos. Réveillé, John se rend chez Chevaline, qui piste Jane. Ils arrivent juste à temps pour apercevoir que le bébé vient d’être marqué d’un tatouage « |: | » par l’homme au médaillon. John retrouve sa femme en pleurs, ne comprend pas ce qu’elle fait là. Il se transforme en ciment et renvoie un éclair de l’homme au médaillon, puis envoie Hypnos au tapis. Après quoi, il confie le bébé à Chevaline pour l’emmener à l’hôpital. Plus tard, il reçoit un appel téléphonique et apprend que le bébé est le jumeau de sa fille…

Le père de Klaus est en proie à des super-vilains quand Mac Kormack et Théodore pénètrent dans l’hôtel de ville. Neil élimine une araignée géante, puis découvre The Lord dans le bureau du maire, en train de prendre le contrôle de son frère Théodore. Neil les sépare, arrache le médaillon de The Lord. Ce dernier reconnaît la bague de l’homme cagoulé qui l’a emmené chez Hypnos. Le médaillon arraché, Hoodwink et Captain Canada reprennent leurs esprits en prison. Mac Kormack sort en héros en portant Théodore inconscient dans ses bras, alors que l’hôtel de ville explose.

Chez Mary, Chevaline arrive et lui présente son neveu, John, ainsi que le tatouage. Mary accepte de le recueillir, en pleurs, tandis que John Senior rumine ses doutes concernant sa femme.

La guerre est finie : Neil Mac Kormack est à la tête d’Hero Corp, la première agence de super-héros cofinancée par Montréal, l’armée et le SCRS. Pendant ce temps, Ethan Grant quitte la ville, son médaillon retrouvé.

Questions sans réponse Modifier

  • L’homme à lunettes et médaillon est-il Matthew Hoodwink ? Si oui, pourquoi tuer Delaforêt et donner ses pouvoirs à Ethan Grant pour que ce dernier le prenne sous son contrôle, jetant Matthew en prison par la même occasion ? Si non, qui est-il ?
  • Comment l’infirmer à la solde d’Hypnos (il a un tatouage) s’est-il retrouvé à ce poste ?
  • Chevaline est-elle la sœur de Mary et Jane ?